Aidez-nous à Aider
les Orphelins en Haïti
   

Lettre de la FEH

Chères Bienfaitrices et Chers Bienfaiteurs,
Un organisme d’aide internationale, qui s’est donné pour objectif de nourrir 2 millions de personnes en Haïti, a inscrit la FEH sur sa liste de bénéficiaires.

De mon côté, je réfléchis à la meilleure façon de partager ces dons. J’espère que la Fondation commencera par nourrir les parents de nos patients actuellement hospitalisés qui doivent tous les jours partir en quête de nourriture.

La Fondation compte commencer dès demain à distribuer des rations sèches -riz, sardines, haricots, etc.- Malheureusement, il faut le faire très discrètement, car la sécurité du personnel et des patients est souvent menacée.
Pour le moment, la nourriture est donnée quotidiennement à 540 personnes, reparties entre l’hôpital et les trois orphelinats de la Fondation.

Les équipes médicales mobiles ont à date soigné plus de 1000 blessés et malades, dont une grande majorité n’avait pas eu de soins depuis le tremblement de terre.
L’hôpital a reçu plus de 3000 patients durant la même période, et beaucoup d’entre eux ne peuvent s’en aller, n’ayant plus de toit. Selon les médecins des cliniques mobiles, les migraines et autres symptômes dont les gens se plaignent sont causés par la faim et la déshydratation.

Les livraisons d’eau et de nourriture sont toujours lentes et difficiles, de sorte que même les membres des cliniques mobiles doivent parfois aider et s’assurer que la population les reçoit effectivement. Il serait hasardeux et inopportun de ma part de donner un avis sur les raisons de ces retards, mais il est certain qu’ils mettent en péril la vie de beaucoup d’hommes, de femmes et d’enfants.
À certains points de distribution, les femmes doivent se tenir par la taille pour prévenir toute incursion d’hommes mal intentionnés. L’insécurité qui règne à ces endroits oblige les femmes à laisser leurs enfants souvent seuls ou avec des voisins.

Je travaille également sur une stratégie à long terme pour aider les nombreuses personnes ayant été amputées à faire face aux défis multiples de leur nouvelle condition physique.
St-Vincent, le seul centre de Port-au-Prince qui s’occupait de personnes handicapées, et ce depuis des décennies, a malheureusement été détruit lors du séisme, privant ainsi de soins les nombreuses personnes qui le fréquentaient.
J’espère pouvoir combler cette perte en ouvrant un centre de réhabilitation ici à l’hôpital Espoir car les besoins dans ce domaine seront immenses.

C’est ainsi que pour faire de la place, tout l’inventaire de notre dépôt central est transféré dans un espace non utilisé à l’arrière de l’hôpital où il sera classé avec les dons qui doivent arriver par avion spécial de Miami. L’espace ainsi libéré sera pour le moment utilisé comme salle de traitement. Il se pourrait éventuellement que je sois amenée à faire l’acquisition d’une parcelle de terrain limitrophe à l’hôpital pour l’installation de ce centre de réhabilitation.
Je dois actuellement louer une génératrice de support pour pallier à toute éventuelle défaillance de la nôtre durant une intervention chirurgicale ou autre traitement délicat.
J’apprends à l’ instant que je recevrai une génératrice mardi prochain en provenance de Miami. Nous sommes vraiment bénis à la Fondation.
Il me faut également trouver en toute urgence un appareil à radiographie portable qui coûte autour de 20 000 dollars américains. J’espére trouver un ou plusieurs donateurs qui nous aideraient à en faire l’acquisition. Je travaille à l’achèvement d’une aile supplémentaire à l’hôpital où il sera possible d’installer deux nouvelles salles d’opération pour lesquelles il faudra deux tables, une paire de lampes et deux appareils à anesthésie.

Il faut également penser à agrandir le Village des Enfants, qui loge déjà les jeunes enfants orphelins, les handicapés et une crèche. Si je pouvais ajouter un étage au bâtiment qui loge les handicapés, celui-ci pourrait recevoir les équipes médicales volontaires diverses ainsi que les thérapeutes physiques et occupationnels dont il y a un si grand besoin.

---nextpagearticle---J’ai appris avec une profonde tristesse le décès de Belette Bazile lors du séisme. Cette jeune fille a grandi chez nous, dans le premier orphelinat de la FEH, Haïti Home for Children. En fait, les bâtiments logeant les enfants et l’école ont subis des dommages structurels importants qui obligent à reloger en toute urgence tous les occupants au Village.
Pour le moment, la majorité des enfants dorment à la belle étoile car nous n’avons pas encore pu trouver suffisamment de tentes pour les abriter tous, d’autant que de nombreux membres de leurs familles élargies les ont rejoints, étant eux-mêmes également sans abri et emmenant avec eux de nouveaux orphelins.

L’accroissement exponentiel du nombre d’orphelins m’interpelle fortement et me pousse à envisager la construction d’un troisième édifice au village aussitôt que possible. À cela devront s’ajouter de nouvelles salles de classes pour tous ces enfants.

La Fondation apporte également un soutien financier à de nombreuses personnes désireuses de quitter Port-au-Prince pour se rendre chez des parents en zone rurale, ou des ressources alimentaires agricoles sont plus facilement accessibles.

Je vous remercie du fond du cœur pour votre appui, votre support et vos encouragements à travers tous vos courriels.
Une page Facebook a été créée : Feh Haïti Gladys Thomas pour vous tenir au courant des progrès de la situation et des besoins.
Vous pouvez également contacter l’association en envoyant un mail à

Je suis consciente de vous avoir présenté de nombreux besoins dont l’urgence et l’immensité semblent insurmontables. Cependant je suis confiante de servir un Dieu assez grand pour y répondre, et je vous demande de bien vouloir vous joindre à moi dans les prières. Je sais que le Dieu de toute bonté aime d’un amour infini tous ses enfants d’Haïti, et qu’Il invite à lui remettre tous nos besoins.

Si vous désirez aider d’une manière ou d’une autre, ou si vous désirez avoir plus de renseignements, continuez la visite du site internet rencontreadoption.com.
La Fondation a la chance de pouvoir recevoir des dons par internet par Paypal à cette adresse.
Je vous suis déjà reconnaissante de bien vouloir partager ce message avec tous vos parents et amis qui voudraient aider Haïti après un tel cataclysme.
Merci encore, et continuez à prier pour nous.
Que le nom de l’Eternel soit béni.

Gladys Thomas, Président de la FEH

Relais Ayiti copyright
SIRET 485 076 798 000 19
 
Aidez-nous à aider les enfants en Haïti
Fondation des Enfants en Haïti Ceux qui nous soutiennent : Relais Ayiti AssociationHaiti - Ayiti

Merci
de votre aide !
Relais Ayiti Association Humanitaire
.
       
Donnons-nous la main pour aider les orphelins.