Aidez-nous à Aider
les Orphelins en Haïti
   

Rentrée dans tous ses états

Rentrée des classes à la FEHA la FEH où nous avons comme mission la protection de l’enfant, la réalité est toujours la même sauf que nous ne baissons pas les bras pour nous déclarer « Vaincus ». Cette année scolaire 2015-2016 s’annonce dure car les décisions n’ont pas été très faciles à prendre.

En sachant que nous entamons la construction de l’école au Village pour accueillir nos enfants du Village, du voisinage et les enfants aux besoins éducatifs spéciaux, nous avons décidé de fermer les portes du Bon Semeur II provisoirement. Elèves du lycée Guy MalaryTous nos enfants sont tout de même scolarisés et nous leur assurons un transport sécuritaire quotidien à l’école le Bon Semeur I.

Ainsi, 32 enfants placés au Village Espoir vont à l’école ailleurs (28 à l’Ecole le Bon Semeur I et quatre de Hope Home au Centre Chrétien d’Adoration). Par ailleurs, à HHC, nous avons aussi treize enfants qui ont été inscrits au lycée Guy Malary.

La rentrée a repris, mais timidement. Les classes ne sont pas remplies (le nombre d’enfants inscrits ne concorde pas avec le nombre des enfants présents en salle de classe). Cette situation nous montre sincèrement la précarité de la situation financière des familles actuelles en Haïti. Ils ne peuvent pas fournir le matériel scolaire aux enfants mais ils s’assurent que leurs places soient bien gardées.

Retour au village après la journée de classeA l’Ecole le Bon Semeur III, l’effet est contraire. La population, bien qu’elle soit en majorité incapable d’acquitter les frais de scolarité de leur progéniture, elle se bouscule en masse pour demander le pain de l’instruction pour leurs enfants. La direction de l’école se voit dans l’impossibilité d’agréer leurs requêtes et est obligée de les renvoyer car l’espace ne peut accueillir plus d’enfants.

Nous espérons sincèrement que tous les parents trouveront un bon moyen pour remettre leurs enfants sur le chemin de l’école et nous restons confiants que l’année 2015-2016 sera meilleure par la grâce de Dieu.

Je profite de l’occasion pour remercier sincèrement nos partenaires de Relais Ayiti pour cet inconditionnel support au parrainage collectif.

Marie-Nicka Petit-Frère
Psychologue Clinicienne à la Fondation pour les Enfants d'Haïti (Hôpital Espoir)

Date de dernière mise à jour : 07/09/2016

Relais Ayiti copyright
SIRET 485 076 798 000 19
 
Aidez-nous à aider les enfants en Haïti
Fondation des Enfants en Haïti Ceux qui nous soutiennent : Relais Ayiti AssociationHaiti - Ayiti

Merci
de votre aide !
Relais Ayiti Association Humanitaire
.
       
Donnons-nous la main pour aider les orphelins.